Réflexions incorrectes d’Y de Lassus

15 janvier 2024

Même Dieu commet des erreurs !

Au cours la retraite qui précéda le dernier synode, la première médiation fut faite par le père Timothy Radcliffe, qui fut Maître de l’ordre des Prêcheurs de 1992 à 2001. À cette occasion, il déclara :

Je suis profondément conscient de mes limites personnelles. Je suis vieux, blanc, occidental et je suis un homme ! Je ne sais ce qu’il y a de pire ! Tous ces aspects de mon identité limitent ma compréhension. Je vous demande donc pardon pour l’inadéquation de mes propos.

https://www.vaticannews.va/fr/vatican/news/2023-10/retraite-pre-synodale-premiere-mediation-du-p-timothy-rdcliffe.html

Or l’homme a été créé par Dieu. Il a même été créé avant la femme ! Depuis qu’il a été chassé du paradis terrestre, Dieu a permis que l’homme vieillisse, compensant souvent l’altération due aux ans par une plus grande sagesse. Mais pour le père Radcliffe, le caractère masculin et la vieillesse sont deux tares. Dieu a donc commis au moins deux erreurs.
Dieu a également permis (ou n’a pas empêché) l’émergence de la race blanche et de la civilisation occidentale. Or d’elles sont issues son Église et toute la chrétienté. Mais pour le père Radcliffe, l’Occident et la race blanche sont également des tares. Dieu a donc laissé se développer deux erreurs supplémentaires depuis la Création.
Quatre erreurs en 6 000 ans, c’est tout de même beaucoup pour un dieu !

Le journal La Croix lirait-il l’AFS ?

Dans un article en date du 4 décembre 2023, le journal La Croix titre : « À Fanjeaux, dans le berceau de l’ordre dominicain, deux Églises se font face ». Et ce n’est pas une interrogation, mais une affirmation.
En effet, à Fanjeaux, il y a d’une part le monastère de Prouilhe, berceau de l’ordre dominicain, qui accueille aujourd’hui 11 moniales âgées de plus de 50 ans ; d’autre part, le cours Saint Dominique des dominicaines enseignantes. Ce cours a été installé à Fanjeaux en 1975 par une vingtaine de moniales, sous la direction de Mère Anne-Marie Simoulin. Actuellement, l’ordre des dominicaines enseignantes comporte 257 membres dont 23 novices et dirige 45 maisons à travers le monde.

Sœur Geneviève-Emmanuel, de la communauté de Prouilhe, fait ce commentaire : « Nous sommes comme dans deux mondes, dans deux univers différents ». Peut-on être plus clair ? Ce fait illustre ce que nous disions dans l’éditorial du n° 284, et repris dans la Lettre aux amis de décembre 2022 :

Vatican II a constitué une véritable rupture : il y a l’Église “d’avant” et l’Église “d’après” le concile. Ce n’est pas nous qui le disons, ce sont quelques-unes des plus hautes autorités de l’Église(…) Les différences entre ces deux Églises sont substantielles. (…) S’il y a deux Églises, seule une est vraie ; l’autre est alors nécessairement fausse. C’est en tout cas ce que saint Padre Pio confia à Don Gabriel Amorth dans les années 1960 : Vous savez, Gabriele ? Satan s’est introduit au sein de l’Église et, dans très peu de temps, il arrivera à gouverner une fausse Église.

Voir l’article Padre Pio : « Satan s’est introduit dans l’Église » dans le n° 263 de l’AFS

Il faut réformer l’arithmétique !

La teneur moyenne en CO2 de l’atmosphère est de 0,04 % (400 ppm).
Les humains sont, paraît-il, responsables de 3 % de ces 0,04 %, soit 0,0012 % (12 ppm).
La France représente 0,9 % de ces 0,0012 %, soit 0,0000108 % (0,11 ppm) !
La France vient de baisser son taux de CO2 de 4,3 %.
En conséquence, la France a fait baisser de 0,00000046 % (0,0046 ppm) le taux de CO2 mondial !

Petit rappel : en dessous de 0,02 % de CO2, la vie disparaît sur la terre, l’assimilation chlorophyllienne (ou photosynthèse) devenant insuffisante …
Autre petit rappel : une augmentation de la concentration de CO2 conduit souvent à stimuler la photosynthèse, phénomène connu sous le nom d’effet de fertilisation au CO!