Une flamme quelque peu malvenue

27 juin 2024

C’est, dit-on, en 776 avant Jésus-Christ qu’eurent lieu à Olympie  les premiers jeux olympiques. Symbole de paix, d’amitié et d’union entre les peuples, la torche y a été allumée  par une athlète en robe traditionnelle.   La flamme est arrivée en France à bord du trois-mâts Belem, déjà utilisé en 1896 lors de la renaissance des jeux olympiques qui eurent lieu à Paris.

Le voyage de la flamme est un événement hautement symbolique : porter la flamme c’est proclamer à la face du monde , la trêve sacrée, l’ekecheiria ( Ἐκεχειρία), autrement dit un message de paix.

Simultanément, le Président Macron manifeste une volonté pour le moins belliqueuse, envisageant l’envoi de troupes en Ukraine, l’utilisation des armes et munitions françaises pour atteindre le territoire russe…

Il semble ignorer le message de paix du feu olympien.

A moins que, une fois de plus,  « en même temps »…